Marché de la construction 2016 : des progrès en perspective

Marché de la construction 2016 : des progrès en perspective

Economie

L’embellie du secteur de la construction en France était déjà annoncée à la fin 2015. Elle semble se confirmer pour 2016 : le marché reprend des couleurs. Ainsi, on peut noter que 95 100 logements ont été amorcés entre novembre 2015 à janvier 2016 et que les autorisations de bâtir ont progressé par rapport à la même période de l’année dernière.

Une embellie du marché de la construction 2016 à modérer

Les acteurs de la filière construction ont de quoi se réjouir : le nombre de constructions repart à la hausse en ce début d’année. Le chiffre annoncé de 95 100 logements correspondant à une hausse de +0.9% est largement attribuable aux logements collectifs (+3.4%). Toutefois, les autres catégories de logements affichent un recul plus ou moins marqué : l’individuel perd 0.8%, l’individuel groupé recule de 5.6% et les résidences affichent un repli de 2.0%.

Illustrant le regain d’activité dans le marché de la construction, le nombre de permis de construire a bondi durant le dernier trimestre 2015, à +16.6%, soit plus de 100 000 autorisations. Toutefois, là encore ce chiffre est à nuancer : le taux d’annulation de logements individuels et de logements collectifs autorisés mais non mis en chantier s’établit respectivement à 15.1% et 23.3%.

Pour ce qui est du délai moyen d’ouverture des chantiers, il semble se rétracter par rapport au délai moyen. Ainsi, il faut compter 4.8 mois pour les maisons individuelles (alors qu’il était de 5.2 mois en moyenne) et 8.2 mois pour les logements collectifs (10.8 mois en moyenne).

Les 350 000 logements à portée de main sont bien en dessous des besoins

Le marché de la construction est tiré par les logements collectifs - cc Steven H - Flickr

Le marché de la construction est tiré par les logements collectifs – cc Steven H – Flickr

Sur l’année passée, une hausse de 3.7% a été enregistrée pour les logements autorisés (386 200) et une hausse de 2% pour les logements commencés (349 400). Par ailleurs, les mises en chantier pour l’individuel pur ou groupé ont chuté de 3.1% et ont augmenté dans le même temps pour les logements collectifs (+5.6%).

Les données délivrées par le ministère de l’Environnement, bien qu’elles soient encourageantes, restent bien en deçà des besoins. En effet, malgré la hausse des constructions, celles-ci restent en dessous des besoins estimés à 500 000 logements. Les investisseurs privés peuvent donc être rassurés dans leurs projets de construction : la demande reste encore bien supérieure à l’offre, les chantiers peuvent donc être lancés en toute sérénité.

Quant à savoir où lancer son projet de construction, les investisseurs peuvent se reposer sur les données analysant les régions les plus dynamiques de l’Hexagone. La Bretagne tire largement son épingle du jeu avec +15.4% de logements autorisés et +6.9% de mises en chantier sur les douze derniers mois. L’Île-de-France tire fortement les statistiques, avec +13.4% de permis de construire délivrés et +18.2% de mises en chantier. Dans le bas du tableau, les régions Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine ont vu leurs nombres de permis de construire et de chantier débutés dévisser fortement.

Vous souhaitez profiter de cette embellie sur le marché de la construction ? Confiez votre projet à des professionnels reconnus. Avec son offre globale, Agexea vous accompagnera de l’étude de faisabilité jusqu’à la livraison de votre projet. Contactez-nous pour obtenir un devis détaillé !

Les commentaires sont fermés.

Parlez nous de votre projet