Seniors : les 25 astuces pour bien aménager sa maison

La chute est la hantise des personnes âgées. Et avec 2 millions de personnes âgées de plus de 65 ans victimes de chute chaque année, on comprend vite pourquoi ! Lorsque l’on intègre le fait qu’en 2050, la population de seniors (50 ans et plus) dépassera les 24 millions de personnes en France, on comprend qu’aménager sa maison pour ses « vieux jours » est un enjeu pour bon nombre d’entre nous.

Saviez-vous que le maintien à domicile d’une personne agée, sur une période de 10 ans, ferait économiser 300 000 euros aux collectivités territoriales et à l’Etat ? Il est donc judicieux d’aménager sa maison pour pouvoir y vieillir le plus longtemps possible ! Pour vous aider à aménager votre domicile, nous avons pensé réunir toutes les innovations, trucs et astuces qui vous permettront de rester le plus longtemps possible chez vous. Pour en faciliter la lecture, nous avons partagé ces astuces en fonction des pièces d’un logement.

Aménagement salle de bain

aménager sa maison commence par sa salle de bain

Bien aménager sa maison commence par la salle de bain

  1. L’espace douche doit être bien visible. On a tendance à l’oublier, mais pour prendre une douche, on enlève ses lunettes. Du coup, les éléments de la douche doivent être très contrastés pour éviter l’accident. La première astuce est donc d’installer un bac de douche qui contraste avec le sol de la salle de bain.
  2. Une douche italienne pour éviter la marche. En plus d’être très tendance, la douche italienne vous permet d’éviter la marche qui peut, dans certains cas, être la cause de chute.
  3. Un revêtement de sol antidérapant. Un revêtement empêchant les chutes est évidemment nécessaire dans le bac de douche. Mais le sol alentours ne doit pas être oublié. Plusieurs revêtements existent aujourd’hui pour éviter des glissades lourdes de conséquences : sol PVC en rouleau, lames et dalles vinyles, sol en béton… Choisissez un sol proposant une finition texturée pour une meilleure adhérence. Pour éviter de refaire tout le revêtement de votre salle de bain, vous pourrez appliquer un produit antidérapant sur votre carrelage.
  4. Un mitigeur qui reste froid au toucher. De nombreux accidents surviennent lorsque l’on touche un mitigeur brûlant. Il existe aujourd’hui des mitigeurs qui restent froid au toucher même si l’on prend une douche bien chaude. Ce sont les mitigeurs équipés de la technologie « corps froid ».
  5. Des barres de maintien. N’hésitez pas à disposer des barres de maintien un peu partout dans la salle de bain. En cas de glissade, vous pourrez vous rattraper à celles-ci et vous éviteront donc de vous faire mal. Vous pourrez installer une barre de maintien dans la douche, près des WC, près de l’endroit où vous vous déshabillez…
  6. Un siege de douche mural rabattable. Installez une assise adaptée que vous installerez directement dans la douche. Un fauteuil de douche peut être une alternative à la baignoire douche (sabot) et vous permettra de prendre votre douche d’une manière très confortable.
  7. Des meubles pratiques. Il existe dorénavant une multitude de meubles adaptées aux personnes âgées. Pour les personnes en fauteuil roulant, vous choisirez des meubles bas. Ou des meubles intégrant une prise électrique cachée, afin de ne pas avoir à l’atteindre en se mettant sur la pointe des pieds. Choisissez également un miroir orientable et éclairant pour une toilette aisée.
  8. Une robinetterie adaptée. Il existe de nombreux types de robinetterie adaptée aux personnes agées. Par exemple, la douchette extractible permettra de faire sa toilette très facilement. Le robinet équipé d’une manette rallongée facilitera l’ouverture et la fermeture du robinet. Le robinet équipé d’un capteur infrarouge ouvre l’eau à l’approche de la main.
  9. Une cuvette de toilette adaptable en hauteur. Cette innovation permet de régler la cuvette à la hauteur souhaitée. Très pratique pour les personnes à la mobilité réduite (PMR).
  1. Opter pour des tiroirs. N’hésitez pas à transformer vos placards à portes en tiroir. Cela vous évitera de vous baisser pour attraper casseroles et autres ustensiles rangés tout au fond. Pour une sécurité renforcée, choisissez des meubles à pans coupés afin d’éviter les angles saillants.
  2. Choisir une robinetterie adaptée. De nombreuses innovations ont bousculé la robinetterie. Outre le robinet évoqué ci-dessus qui s’ouvre à distance grâce à un mécanisme infrarouge, vous pourrez choisir un robinet qui permet l’ouverture de l’eau grâce à un simple contact sur le robinet.
  3. Ajouter des éclairages dans votre cuisine. Pour aménager sa cuisine en toute sérénité, vous pourrez poser de nombreux éclairages : dans vos tiroirs, sur une tablette pour un effet très design, au-dessus d’une crédence ou d’un plan de travail, etc. Pour économiser de l’énergie, vous pourrez choisir des éclairages qui s’allument grâce à un capteur de mouvement.
  4. Poser un électroménager accessible. Il existe plusieurs appareils électroménagers adaptés aux personnes à mobilité réduite (PMR). Par exemple, le four à porte escamotable ou le four tiroir à chariot sortant permettent de cuisiner sans craindre de se brûler. Le réfrigérateur à chariot sortant est idéal pour les personnes en chaise roulante.

Aménager sa maison comme si elle était de plain-pied

Aménager sa maison comme si elle était de plain-pied grâce à un monte escalier

Aménager sa maison comme si elle était de plain-pied grâce à un monte escalier

  1. Sécuriser l’escalier. L’escalier est la hantise des personnes à mobilité réduite. Pour le sécuriser, plusieurs aménagements sont possibles : bandes antidérapantes, éclairage ou bicoloration des marches, hauteur des marches réduite…
  2. S’affranchir de l’escalier. Le monte-escalier est sans conteste l’appareil qui vous fera oublier que votre maison est à deux niveaux. La grande variété de textures et son adaptabilité feront que le monte-escalier se fondra avec votre décor et à votre escalier.
  3. Privilégier des portes coulissantes. Les portes coulissantes permettent de gagner de la place et facilitent le passage des chaises roulantes. Certaines portes peuvent être automatisées grâce à un capteur de mouvement, une télécommande ou un bouton poussoir. Pour éviter de remplacer toutes vos portes, vous pouvez aussi opter pour la porte battante motorisée.
  4. Agencer convenablement le dressing. Aménager sa maison passe aussi par l’aménagement du dressing. Choisissez des supports coulissants ou escamotables. N’hésitez pas à ajouter des éclairages LED là où c’est nécessaire.
  5. Placer des mains courantes. Les mains courantes ne sont pas uniquement réservées aux escaliers. Vous pouvez les fixer partout sur les murs ou dans les endroits stratégiques à fort passage.

Profiter de son extérieur en toute sérénité

Profiter de son extérieur sereinement

Profiter de son extérieur sereinement

  1. La poignée PMR. Cette poignée en forme de L est très utile lorsqu’elle est placée sur une fenêtre, une baie vitrée ou une porte extérieure. Cette poignée permet d’être utilisée par les personnes ayant des difficultés à faire une rotation du poignet. Elle permet également d’ouvrir les portes et fenêtres sans pour autant avoir à se lever.
  2. Les volets motorisés. Volet traditionnel ou volet roulant, de nombreux accessoires permettent de motoriser les volets pour un usage très simplifié. Certains volets roulants sont alimentés par des panneaux photovoltaïques. D’autres systèmes permettent de fermer automatiquement des volets à battant.
  3. Les revêtements antidérapants. A l’instar de la salle de bain, les terrasses sont le lieu de multiples chutes. Equipez-vous de sols antidérapants comme les lames rainurées en bois, les carrelages et dalles à l’adhérence renforcée.
  4. La domotique au service de l’accessibilité. La domotique peut répondre à de nombreuses attentes en matière d’accessibilité. Grâce aux centrales de domotiques, vous pourrez piloter toute votre maison d’un seul endroit : chauffage, climatisation, ouverture de volets, de porte de garage, éclairage, alarme… Ainsi, plus besoin d’aller à la cave pour allumer le chauffage ou passer de pièce en pièce pour fermer ses volets !
  5. L’extension ou la transformation. Si votre maison est à plusieurs niveaux et que vous souhaitez avoir un espace de plain-pied, vous pourrez penser à ajouter une extension à votre domicile qui réunira une chambre à coucher, une salle de bain, un dressing… C’est parfois une solution plus appropriée que de faire de multiples aménagements chez soi. Si l’extension est impossible, vous pourrez également transformer votre garage en pièce à vivre ergonomique.

Profiter des aides pour aménager sa maison

Aides financières pour aménager sa maison

Aides financières pour aménager sa maison

  1. Crédits d’impôts et aides diverses. Comme nous l’avons dit plus haut, maintenir une personne à mobilité réduite chez elle permet aux collectivités des gains financiers importants. Ainsi, pour encourager les ménages à aménager leur maison, de nombreuses aides sont à leur disposition : crédit d’impôt à hauteur de 25%, subventions régionales, subventions de l’ANAH, TVA réduite, etc. Renseignez-vous auprès des diverses collectivités territoriales (région, département, municipalité) pour connaitre quels sont les travaux qui donnent droit à ces aides.
  2. Les caisses de retraite. Si vous êtes retraité, les caisses de retraite peuvent financer de 30 à 65% des coûts de travaux d’adaptation ou de rénovation. Renseignez-vous avant d’entreprendre vos travaux.

Quel que soit votre besoin d’aménagement PMR, Agexea vous accompagne pour installer ces solutions permettant de profiter de votre logement aussi longtemps que possible. Contactez-nous pour un devis gratuit ! Aménager sa maison selon ses besoins actuels ou futurs n’aura jamais été aussi simple qu’avec Agexea !

Les commentaires sont fermés.

Parlez nous de votre projet