Tendance de l’immobilier locatif

Tendance de l’immobilier locatif

Economie

La tendance de l’immobilier locatif en cette fin d’année poursuit l’orientation observée ces derniers mois. Le taux de mobilité augmente de manière spectaculaire. Toutefois les loyers enregistrent une baisse sensible et la période de vacance locative s’accroit un peu plus.

Tendance de l’immobilier locatif : un indicateur encourageant pour les bailleurs

Dans l’ensemble, la tendance de l’immobilier locatif est de bon augure. D’après une étude de l’Observatoire spécialisé Clameur, le marché immobilier locatif privé repart à la hausse. Après être descendu à 26.3% en 2013, le taux de mobilité résidentielle des locataires est parvenu au chiffre record de 30.9%. En d’autres termes, trois locataires sur dix ont déménagé durant les 11 mois de 2015.

Ce taux de mobilité progresse de 3% dans toutes les régions, sauf pour le Limousin (-0.7%), avec une hausse plus modérée en Île-de-France, en Rhône-Alpes et dans le Pas-de-Calais (autour de 1%).

tendance de l'immobilier locatif 2

Les prix du locatif baissent, la durée de la vacance se prolonge

L’Observatoire Clameur a également dévoilé les statistiques concernant les prix des loyers. Au grand dam des bailleurs qui voient leur rendement se rétracter, le prix des loyers croît moins vite que l’inflation, et dans certains cas les loyers enregistrent même une baisse. C’est notamment le cas à Nîmes, Marseille, Angers, Saint Etienne, Le Havre ou Lille.

Les logements fortement impactés par cette baisse des prix sont les studios et une pièce. Ces logements, qui représentent 22.2% de l’offre locative, perdent 2.4% en glissement annuel. Seuls les T5 et plus, qui représentent 6% de l’offre, tirent leur épingle du jeu en progressant timidement, de 0.1%.

Les plus fortes variations sur un an sont enregistrées à Marseille (-4.1%) où les loyers se négocient à 12€/m² et à Lyon (-3.3% à 12.7€/m²). Bordeaux voit la meilleure progression, avec +0.9%, soit un loyer mensuel de 12.8€/m². Quant à Paris, les loyers replient légèrement, à 24.9€/m² (-1.3%).

Bien que les Français soient plus mobiles, la vacance locative se prolonge pour atteindre six semaines à la fin du mois de novembre 2015. Pour réduire cette période durant laquelle le logement est vacant entre deux contrats de location, les bailleurs sont encouragés à réaliser des travaux de rénovation qui séduiront les locataires. D’autant plus que ces travaux sont déductibles des loyers !

Si vous envisagez de construire des logements collectifs dans le but de louer ou de vendre, ou si vous souhaitez réaliser des travaux dans votre logement dans le but de louer plus facilement votre bien, AGEXEA est le partenaire de confiance dans votre acte de construire ! Contactez-nous pour obtenir un devis gratuit dans les meilleurs délais !

Source : ici 

  • PARTAGER

Les commentaires sont fermés.

Parlez nous de votre projet